Installation vmc double, simple flux hygro et hygroréglable, prix

L’installation de votre VMC dépendra du type de ventilation mécanique contrôlée que vous souhaitez utiliser : VMC double flux, simple flux, hygroréglable…

 

L’installation d’une VMC hygroréglable

Le principe de la VMC hygroréglable est le même que celui de la VMC simple flux autoréglable, mais en plus intelligent. En effet, la VMC hygroréglable va adapter les débits d’air extrait, selon l’occupation et l’humidité de la pièce.

Elle permet donc une extraction forte lorsque cela est nécessaire, et limite les déperditions d’énergie le reste du temps. Ainsi, le système de VMC hygroréglable vous permet de réaliser jusqu’à 150euros d’économies par an, sur votre facture de chauffage.

Il s’agit d’un système de ventilation adaptée aux besoins, et limitant le gaspillage. Sur le marché, on distingue deux types de VMC hygroréglables : VMC hygro A et VMC hygro B.

Enfin, la VMC hygroréglable constitue un bon compromis entre une VMC simple flux économique à l’installation mais source d‘importantes déperditions de chauffage, et une VMC double flux, plus performante mais aussi nettement plus coûteuse. En effet, la VMC hygroréglable coûte moins chère qu’une VMC double flux.

Comptez entre 700 et 1 200euros, selon qu’il s’agisse de construction ou de rénovation pour installer une VMC hygroréglable, pose comprise.

 

Installation d’une VMC simple et double flux

Une VMC simple flux est moins onéreuse, et s’installe plus facilement par rapport à une VMC double flux. Pour cette dernière, le recours à un spécialiste est très recommandé.

L’installation d‘une VMC simple flux nécessite la présence d’entrées d’air, généralement située en haut des menuiseries des fenêtres.

Il faut également s’assurer qu’il reste 10 à 15 mm sous les portes, en cas de détalonnage nécessaire pour laisser circuler l’air, même portes fermées.

Par contre, il n’existe pas d’entrée d’air extérieur directement dans les pièces de vie, dans le cas d’une VMC double flux. Il est donc nécessaire de prévoir des bouches de soufflage dans les pièces, et de positionner des bouches d’extraction dans les pièces de service…

Si l’installation d’une VMC simple flux est accessible à environ 400 à 700euros, celle d’une VMC double flux, beaucoup plus performante, peut atteindre les 2 000 à 3 500euros, pose comprise.

 

Demande de devis en ligne gratuit